Service d'assistance téléphonique
Vous avez une question ? Avez-vous besoin d'informations ? Appelez maintenant notres service d'assistance chateauxdefrance.fr 24 heures
Joindre par téléphone avec Château Brissac
0893 02 02 07
Service 2,99€ + prix appel
 
Appeler et parler à un opérateur chateauxdefrance.fr pour avoir le numéro. Service de assistance téléphonique.

Description

Château Brissac

Château Brissac est situé dans la région de Pays-de-la-loire. L'adresse exacte est Rue Jeanne Say, Le Moulin Roux, Brissac-Quincé, Brissac-Loire-Aubance, Angers, Maine-y-Loira, Países del Loira, Francia metropolitana, 49320, Francia.

La région Pays-de-la-loire de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Pays-de-la-loire (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

Le château de Brissac se trouve à Brissac Loire Aubance, dans le département de Maine-et-Loire, à quinze kilomètres d'Angers. Depuis le début du XVIe siècle, il est la propriété et la résidence des ducs de Brissac. Il est classé au titre des monuments historiques depuis le 3 novembre 1958 et 8 novembre 1966.

Histoire

C'est à l'origine un château-fort construit par Foulques Nerra, comte d'Anjou, au XIe siècle. Après la défaite des Anglais par Philippe Auguste, celui-ci le cède au sénéchal Guillaume des Roches.

Le château est acquis en 1435 et reconstruit en 1455 par Pierre de Brézé, un fidèle de Charles VII. À la mort de celui-ci, survenue à la bataille de Montlhéry en sauvant le roi, c'est son fils, Jacques de Brézé, qui en hérite et s'installe au château, avec sa femme Charlotte de Valois (fille de Charles VII et d'Agnès Sorel). Lorsque Jacques découvre que sa femme a une liaison avec son ami Pierre de Lavergne, il les transperce avec son épée le 1er juin 1477 ; aujourd'hui une légende prétend qu'elle apparaît sous la forme d'une dame blanche les nuits d'orage.

Pendant le règne de François Ier (1515 à 1547), la propriété est achetée en 1502 par René de Cossé que le roi nomme gouverneur du Maine et de l'Anjou. Le château entre ainsi dans la famille des Cossé qui adopte alors le nom de Brissac.

Pendant les guerres de religion, Charles de Cossé (petit-fils de René) prend le parti de la Ligue, et le château est assiégé par le roi Henri IV. Après son ralliement au roi en 1594, il retrouve son château gravement endommagé en 1606, et obtient le titre de maréchal de France, ainsi que celui de duc de Brissac en 1611. La forteresse étant tout près d'être démolie, elle est reconstruite sous la conduite de l'architecte Jacques Corbineau qui en fait un édifice grandiose. À cette époque le duc de Brissac prend pour secrétaire particulier le gentilhomme Goddes de Varennes, marquis de la Perrière. Le 13 août 1620 une première entrevue de conciliation a lieu à Brissac en « terrain neutre » entre Louis XIII et sa mère Marie de Médicis, la réconciliation solennelle ayant lieu au bout de trois jours de festivités et de plusieurs entretiens privés.

Les Cossé-Brissac conservent le château jusqu'en 1792. Lors de la Révolution, il est réquisitionné et transformé en cantonnement pour les « Bleus » de Vendée. Mis à sac par les révolutionnaires, il reste dans cet état jusqu'en 1844, où un programme de restauration est entrepris et poursuivi par les Cossé-Brissac, à qui le château est restitué après la Révolution, et dont les membres s'y sont succédé depuis.

En 1890 est inauguré son théâtre, créé sur deux étages par sa propriétaire, née Jeanne-Marie Say (1848-1916), petite-fille du célèbre raffineur de sucre Louis Say, veuve en premières noces de Roland de Cossé, marquis de Brissac en 1871, puis vicomtesse de Trédern.Ce théâtre est restauré vers 1983.

Le duc de Brissac ayant proposé son château pour abriter des œuvres d'art, il reçoit en 1939-1940 le mobilier de Versailles — gardé sur place jusqu'en 1946 par l'épouse de Gaston Brière, son ancien conservateur — des œuvres des musées Gustave Moreau, Nissim de Camondo, Arts Décoratifs, de Châlons sur-Marne, des palais de l'Élysée et du Sénat, de la Comédie Française, de la légation de Suisse, des ambassades d'Argentine et de Grande-Bretagne, et parmi 65 collections privées celles d'André Lhote, Maurice Denis, Paul Valéry ainsi que le trésor de la cathédrale d'Angers.

Corinne Bouchoux cite un rapport de Brière sur l'irruption de cinq soldats allemands au château en août 1944, qui y tuèrent le gardien J.-B. Faucher.

Il est évoqué dans les souvenirs de Simon Charles Timoléon Pierre de Cossé (1900-1993), duc de Brissac en 1944 : En d'autres temps (1900-1939), La suite des temps (1939-1958), Le temps qui court (1959-1974) et Le Château d'en face (1974-1985) (B. Grasset et Fasquelle).

En 1960 le photographe Pierre Jahan réalisa pour la revue Plaisir de France plusieurs clichés du château ; il publia celui montrant un cavalier cuirassé dans la salle d'armes (Objectif - Marval, 1994, p. 93) où René Briat qui l'accompagnait revêtit un heaume que son compère ferma malencontreusement d'un coup de pouce... et dont il ne put extraire sa tête qu'avec l'aide de l'intendant du duc, absent ce jour-là.

En 1950, Jean Morin, alors préfet du département, a l'idée d'organiser une représentation théâtrale au château. Ce spectacle monté par René Rabault inaugure ce qui deviendra ensuite le festival d'Anjou.

Architecture

Son architecture en fait le château le plus haut de France, il compte jusqu'à sept ou huit niveaux, ainsi que deux cents salles, et sa façade traduit les influences baroques de l'époque du XVIIe siècle. Les deux tours de la face du levant sont des vestiges de l'ancien château datant du XVe siècle.

Exploitation et gestion

Ouvert au public, le château héberge chaque année un marché de Noël, une chasse aux œufs de Pâques et le Festival Fashion Flower. Il accueille également de manière régulière des événements liés aux montgolfières, comme les départs du Championnat de France.

Dans la culture populaire

Le château de Brissac est représenté au Parc Mini-Châteaux, un parc de miniatures situé à Amboise, consacré aux châteaux de la Loire.

Il apparaît également dans Fate/stay night, un jeu vidéo japonais de type visual novel. Dans l'univers du jeu, il s'agit du château Einzbern, celui de l'héroïne Illyasviel von Einzbern.

Lieu de tournage

Tournages pour Secrets d'Histoire

Une équipe de l'émission Secrets d'Histoire a tourné plusieurs séquences au château dans le cadre d'un numéro consacré à Madame du Barry, intitulé La Du Barry : coup de foudre à Versailles, diffusé le 15 novembre 2016 sur France 2.

Des séquences ont également été tournées au château dans le cadre d'autre numéro consacré à Marie de Médicis, intitulé Marie de Médicis ou l'obsession du pouvoir, diffusé le 19 juillet 2018 sur France 2.

Tournages pour La Guerre des trônes

Le château a également servi de décor pour les scènes de reconstitutions historiques de la saison 4 de la série documentaire La Guerre des trônes, la véritable histoire de l'Europe, qui raconte le règne de Louis XIV.

Galerie

Notes et références

Voir aussi

Sources et bibliographie

Pierre de Brissac, Le Château de Brissac, notice historique, Les Presses modernes, 1937Pierre de Brissac, Brissac, notice historique et descriptive, André Barry, 1957.Robert Dauvergne, Le château de Brissac au XVIIIe siècle, Paris, Impr. R. Foulon, 1945, 121 p.Nicolas Asseray, Brissac. Le coffre d'escarpe du château, dans Bulletin monumental, 2017, no 175-2, p. 162-166 (ISBN 978-2-901837-67-1)

Articles connexes

Maison de Cossé-BrissacDuc de BrissacListe des monuments historiques de Maine-et-Loire

Liens externes

Ressource relative à l'architecture : Mérimée Site officiel Portail des châteaux de France Portail de l’Anjou et de Maine-et-Loire Portail des monuments historiques français

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château Brissac. Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

1 Avi

  • Juny

    4.0

    En décembre peut-on visiter ce château ? Y a-t-il des événements spéciaux ? Si oui, où peut-on le trouver ?
    Merci beaucoup

Ajouter un avis et une vote

Ajouter un avis

Qualité
Localisation
Service
Prix