Service d'assistance téléphonique
Vous avez une question ? Avez-vous besoin d'informations ? Appelez maintenant notres service d'assistance chateauxdefrance.fr 24 heures
Joindre par téléphone avec Château de Baume, dit le Prieuré
0893 02 02 07
Service 2,99€ + prix appel
 
Appeler et parler à un opérateur chateauxdefrance.fr pour avoir le numéro. Service de assistance téléphonique.

Description

Château de Baume, dit le Prieuré

Château de Baume, dit le Prieuré est situé dans la région de Bourgogne-franche-comte. L'adresse exacte est Château de Baume, dit le Prieuré, Saint-Lothain, Jura, France.

La région Bourgogne-franche-comte de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Bourgogne-franche-comte (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

Le Château de Baume, dit prieuré de Saint-Lothain, est un ancien prieuré bénédictin en ruine, fondé au Ve siècle, par l'abbé Lautein (v448-518) à Saint-Lothain, près de Poligny, dans le Jura en Franche-Comté.

Historique

Lautein nait à Autun vers 477, et devient moine de l'abbaye Saint-Symphorien d'Autun, du royaume de Bourgogne, avec pour maître spirituel, l'abbé Laurent.

Il obtient la permission de ses supérieurs de partir vivre en ermite dans le village de Saint-Lothain (village d'origine celte Séquanes, alors baptisé Silèze ou Salèce, à 7 km de Poligny et 22 km de Lons-le-Saunier, en Sapaudie du royaume de Bourgogne). Le village a été détruit par les invasions barbares des Huns et peuples germaniques sur la Gaule romaine/empire romain entre le IVe siècle et le VIe siècle ...

Il s'installe et vie dans la vertu, l’austérité et la pénitence, dans les bois du somment du village, à l'emplacement d'un ancien temple et cimetière païen (expansion du christianisme du Ve siècle au XVe siècle). Il est rapidement rejoint par de nombreux adeptes et fonde ce prieuré et son abbatiale en 480, sur l'emplacement de l'actuelle église de Saint-Lothain, sous le vocable de Saint-Martin, avec jusqu’à soixante dix moines d'effectif.

Devenus trop nombreux à Silèce, il fonde rapidement un second prieuré dédié à Saint Symphorien d'Autun, dans le village de Maximiacus (ou Maximiac, actuel Buvilly, ou au lieu-dit le Carillot, à 10 km au nord-ouest), pour y établir une communauté de 40 moines supplémentaires.

Vers 888 les deux monastères sont ruinés par les invasions vikings en France. Le prieuré de Saint-Lothain (à défaut de celui de Buvilly) est rétabli par Bernon, abbé de l'abbaye Saint-Pierre de Baume-les-Messieurs (à 20 km au sud), fondateur de nombreuses abbayes dont l'abbaye Saint-Pierre de Gigny en 890, et l'abbaye de Cluny vers 910. Le monastère adopte alors la règle bénédictine de Saint-Benoit, et dépend de l'abbaye de Baume-les-Messieurs, puis de l'abbaye de Cluny et de l'ordre de Cluny, elle-même directement dépendante des papes du Vatican.

En 1791, pendant la Révolution française, la maison prieurale et le domaine abbatial sont vendus comme bien national. Quelques bâtiments privés en mauvais état de restauration subsistent ainsi que quelque traces d'autres anciens bâtiments d'époque. Il ne reste aucune trace connue du prieuré de Buvilly. D'importantes caves à vin voûtées subsistantes sous le prieuré, démontrent que les moines ont exploité historiquement le vignoble du Jura.

L'actuelle crypte de l'église (où sont conservés l'autel, le sarcophage mérovingiens et les reliques de Lautein) et la maison abbatiale (reconvertie en logements privés) datent du IXe siècle. L'actuelle église de Saint-Lothain de style roman date du Xe siècle.

Notes et références

Voir aussi

Lautein - Église de Saint-Lothain - Saint-LothainRoyaume de Bourgogne - Histoire de la Franche-Comté - Histoire de la BourgogneExpansion du christianisme du Ve siècle au XVe siècle - Liste des abbayes et monastères

Liens externes

Portail de l’architecture chrétienne Portail du catholicisme Portail du monachisme Portail du département du Jura

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château de Baume, dit le Prieuré. Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

Photos

Ajouter un avis et une vote

Be the first to review “Château de Baume, dit le Prieuré”

Qualité
Localisation
Service
Prix