Service d'assistance téléphonique
Vous avez une question ? Avez-vous besoin d'informations ? Appelez maintenant notres service d'assistance chateauxdefrance.fr 24 heures
Joindre par téléphone avec Château de Cramahé
0893 02 02 07
Service 2,99€ + prix appel
 
Appeler et parler à un opérateur chateauxdefrance.fr pour avoir le numéro. Service de assistance téléphonique.

Description

Château de Cramahé

Château de Cramahé est situé dans la région de Nouvelle-aquitaine. L'adresse exacte est Château de Cramahé, Salles-sur-Mer, Charente-Maritime, France.

La région Nouvelle-aquitaine de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Nouvelle-aquitaine (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

Le château de Cramahé est situé à Salles-sur-Mer en Charente-Maritime, au nord-ouest du bourg.

Histoire

L'origine de la seigneurie de Cramahé, à Salles-sur-Mer, semble remonter à 1518, quand la duchesse de Longueville, dame de Châtelaillon, érige la terre de Cramahé en fief, avec droit de moyenne et de basse justice en faveur de Pierre Chasteigner, maire de La Rochelle. Cet acte d'anoblissement est confirmé par un contrat du 6 juillet 1539 consenti par François d'Orléans, marquis de Rothelin, prince de Châtelaillon. Lignage de zélés protestants, la famille Châteigner reste propriétaire du château de Cramahé jusqu'au départ en émigration de son dernier représentant, Roc Châteigner, à la suite de la révocation de l'édit de Nantes (Hector-François Chateigner de Cramahé et des Rochers). Cramahé revient alors à des collatéraux puis, après un contrat de partage conclu en 1714, à Henriette-Céleste de Béjarry, mariée avec Pierre-Louis Green de Saint-Marsault, seigneur de L'Herbaudière, autre château situé à Salles-sur-Mer. Après la mort de Henriette-Céleste de Béjarry, ses enfants cèdent leur terre de Cramahé en 1739 à Jean-Baptiste Gayot de Mascrany de Beaurepaire, major de l'île, ville et citadelle d'Oléron. Il est alors précisé que le logis noble est en mauvais état. Cependant, ce n'est qu'en 1753 que l'acquéreur décide de faire remplacer l'ancien château par une nouvelle demeure, plus confortable, dont il demande les plans à Samuel Lemit, entrepreneur à Saint-Pierre-d'Oléron, qu'il avait rencontré dans le cadre de ses fonctions. Puis, le nouveau château est donné en 1764 au fils du constructeur, Joachim-François-Bernard-Paul Gayot de Mascrany, avant que la veuve de ce dernier ne le vende, en 1807, à Michel-Augustin Garros. Celui le cède à son tour, en 1811, à Françoise-Esther de Saint-Estève, veuve de François-Henry Harouard de Saint-Sornin (fils d'Étienne-Henri Harouard du Beignon). Le domaine comprend alors 18 hectares de vignes, 40 hectares de prés et de marais, 32 hectares de bois de futaie et taillis ainsi que 69 hectares de terres labourables. Enfin, en 1828, Françoise-Esther de Saint-Estève donne le château de Cramahé à sa fille cadette, Marie-Suzanne-Joséphine Harouard de Saint-Sornin, mariée avec Jean de Larocque-Latour. Les armes sculptées sur bois des familles Harouard et Larocque-Latour peuvent encore se remarquer sur le fronton de la façade postérieure du château.

Le portail d'entrée avec sa grille et la cour sont inscrits au titre des monuments historiques par arrêté du 23 février 1925.

Architecture

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liste des monuments historiques de la Charente-MaritimeListe des châteaux de la Charente-Maritime

Liens externes

Ressource relative à l'architecture : Mérimée

Bibliographie

Frédéric Chasseboeuf, "Châteaux, manoirs et logis - La Charente-Maritime", éditions Patrimoines et Médias, Prahecq, 2008, volume 2, p. 219. (ISBN 978-2-916757-27-8).Robert Colle, Châteaux, manoirs et forteresses d'Aunis et de Saintonge, éditions Rupella, La Rochelle, 1984, tome 1, p. 218 et tome 2, p. 289-290.Monique Moulin, L'architecture civile et militaire en Aunis et Saintonge, éditions Quartier Latin, La Rochelle, 1972, p. 94-95. Portail des châteaux de France Portail de la Charente-Maritime Portail des monuments historiques français

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château de Cramahé. Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

Photos

Ajouter un avis et une vote

Be the first to review “Château de Cramahé”

Qualité
Localisation
Service
Prix