Description

Château de Gruville (également sur commune de Thiergeville)

Château de Gruville (également sur commune de Thiergeville) est situé dans la région de Normandie. L'adresse exacte est Château de Gruville (également sur commune de Thiergeville), Contremoulins, Seine-Maritime, France.

La région Normandie de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Normandie (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

Thiergeville est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime, en Normandie.

Géographie

Climat

Le climat qui caractérise la commune est qualifié, en 2010, de « climat océanique franc », selon la typologie des climats de la France qui compte alors huit grands types de climats en métropole. En 2020, la commune ressort du type « climat océanique » dans la classification établie par Météo-France, qui ne compte désormais, en première approche, que cinq grands types de climats en métropole. Ce type de climat se traduit par des températures douces et une pluviométrie relativement abondante (en liaison avec les perturbations venant de l'Atlantique), répartie tout au long de l'année avec un léger maximum d'octobre à février.

Les paramètres climatiques qui ont permis d’établir la typologie de 2010 comportent six variables pour les températures et huit pour les précipitations, dont les valeurs correspondent à la normale 1971-2000. Les sept principales variables caractérisant la commune sont présentées dans l'encadré ci-après.

Avec le changement climatique, ces variables ont évolué. Une étude réalisée en 2014 par la Direction générale de l'Énergie et du Climat complétée par des études régionales prévoit en effet que la température moyenne devrait croître et la pluviométrie moyenne baisser, avec toutefois de fortes variations régionales. Ces changements peuvent être constatés sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Goderville », sur la commune de Goderville, mise en service en 1960 et qui se trouve à 12 km à vol d'oiseau,, où la température moyenne annuelle est de 10,7 °C et la hauteur de précipitations de 1 109,7 mm pour la période 1981-2010.Sur la station météorologique historique la plus proche, « Rouen-Boos », sur la commune de Boos, mise en service en 1968 et à 63 km, la température moyenne annuelle évolue de 10,1 °C pour la période 1971-2000 à 10,5 °C pour 1981-2010, puis à 11 °C pour 1991-2020.

Urbanisme

Typologie

Thiergeville est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee,,,.

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Fécamp, dont elle est une commune de la couronne. Cette aire, qui regroupe 26 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants,.

Occupation des sols

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (81,6 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (81,3 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (62 %), prairies (19,6 %), forêts (17,5 %), zones urbanisées (0,9 %).

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui).

Toponymie

Le nom de la localité est attesté sous les formes Ecclesiam de Tegervilla (sans date), Ecclesiam de Tigerevilla (sans date), Apud Tegervillam (sans date), Ecclesia Sancti Martini de Tigervilla entre 1185 et 1207, Apud Tirgevillam in Caleto en 1221, Tirgevilla en 1246, Tegiervilla en 1252, Tigervilla en 1257 et 1262, Saint Martin de Tégierville en 1262, Parrochia de Sancto Martino de Tyrgevilla en 1277, Saint Martin de Tirgeville en 1279, Parrochia Sancti Martini de Tergevilla en 1279 et 1283, In Tyergevilla en 1280, 1283, 1303 et 1311, In parr. Sancti Martini de Tiergevilla en 1281, Tigervilla en 1337, Tiergeville en 1319, 1398, 1403, 1459 et 1465, Tiegeville en 1474, Thiergeville en 1715.

Histoire

Entre 1921 et 1927, la ferme modèle de Gruville a été le lieu de la première expérimentation de prophylaxie de la tuberculose bovine par le vaccin BCG, dans une exploitation agricole.Au lendemain de la Première Guerre mondiale, les professeurs Calmette et Guérin ne pouvant réaliser cette expérience, faute de moyens financiers, la ferme modèle de Gruville mit à leur disposition son troupeau d'une soixantaine de bovins.À partir du 1er janvier 1921, sous la direction du Pr Guérin, avec la collaboration du Dr Richart, vétérinaire départemental et du Dr Boissière, vétérinaire à Valmont, des essais de vaccination à grande échelle et de longue durée, sur un cheptel victime d'une épizootie de tuberculose, a permis de résoudre le problème suivant : « Dans une exploitation infectée de tuberculose, sans changer quoi que ce soit au mode d'existence ni à l’habitat des animaux, sans modifier les méthodes usuelles d'élevage des jeunes, est-il possible, par le jeu normal des naissances, en vaccinant les nouveau-nés dans les quinze premiers jours de leur vie, et en les revaccinant chaque année, de purger de tuberculose cette exploitation dans un délai de cinq ans ? »,,

Politique et administration

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006.

En 2019, la commune comptait 400 habitants, en diminution de 0,99 % par rapport à 2013 (Seine-Maritime : +0,08 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Enseignement

Économie

Village agricole.

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

L'église Saint-Martin du XVIIIe siècle.Le monument aux morts (1920).Le château de Gruville , bâti par Camille Albert pour le compte d'Alexandre Le Grand (négociant).La grotte.Château de Fiquainville du XVIIIe siècle, où Georges Cuvier fut précepteur.

Personnalités liées à la commune

Auguste Mallet (1913-1946), cycliste professionnel, enfant du pays.

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liste des communes de la Seine-Maritime

Liens externes

Thiergeville sur le site de l'Institut géographique nationalThiergeville sur le site de l'Insee

Notes et références

Notes

Références

Portail de la Seine-Maritime Portail des communes de France

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château de Gruville (également sur commune de Thiergeville). Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

Photos

Ajouter un avis et une vote

Be the first to review “Château de Gruville (également sur commune de Thiergeville)”

Qualité
Localisation
Service
Prix