Service d'assistance téléphonique
Vous avez une question ? Avez-vous besoin d'informations ? Appelez maintenant notres service d'assistance chateauxdefrance.fr 24 heures
Joindre par téléphone avec Château de Hordesse
0893 02 02 07
Service 2,99€ + prix appel
 
Appeler et parler à un opérateur chateauxdefrance.fr pour avoir le numéro. Service de assistance téléphonique.

Description

Château de Hordesse

Château de Hordesse est situé dans la région de Nouvelle-aquitaine. L'adresse exacte est Château de Hordesse, Nérac, Lot-et-Garonne, France.

La région Nouvelle-aquitaine de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Nouvelle-aquitaine (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

Nérac est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Néracais et Néracaises.

Géographie

Localisation

Ville fleurie située en Gascogne dans les landes de Lot-et-Garonne et le pays d'Albret.

C'est le chef-lieu d'un arrondissement couvrant le sud-ouest du département.

Communes limitrophes

Hydrographie

La commune est traversée par la Baïse, bordée à l'ouest par la Gélise. Ces deux cours d'eau confluent au niveau de Barbaste et Lavardac, puis la Baïse se jette dans la Garonne à une dizaine de kilomètres au nord, à Saint-Léger.

Climat

Le climat qui caractérise la commune est qualifié, en 2010, de « climat du Bassin du Sud-Ouest », selon la typologie des climats de la France qui compte alors huit grands types de climats en métropole. En 2020, la commune ressort du type « climat océanique altéré » dans la classification établie par Météo-France, qui ne compte désormais, en première approche, que cinq grands types de climats en métropole. Il s’agit d’une zone de transition entre le climat océanique et les climats de montagne et semi-continental. Les écarts de température entre hiver et été augmentent avec l'éloignement de la mer. La pluviométrie est plus faible qu'en bord de mer, sauf aux abords des reliefs.

Les paramètres climatiques qui ont permis d’établir la typologie de 2010 comportent six variables pour les températures et huit pour les précipitations, dont les valeurs correspondent à la normale 1971-2000. Les sept principales variables caractérisant la commune sont présentées dans l'encadré ci-après.

Avec le changement climatique, ces variables ont évolué. Une étude réalisée en 2014 par la Direction générale de l'Énergie et du Climat complétée par des études régionales prévoit en effet que la température moyenne devrait croître et la pluviométrie moyenne baisser, avec toutefois de fortes variations régionales. Ces changements peuvent être constatés sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Bruch », sur la commune de Bruch, mise en service en 1971 et qui se trouve à 8 km à vol d'oiseau,, où la température moyenne annuelle est de 13,4 °C et la hauteur de précipitations de 758,1 mm pour la période 1981-2010.Sur la station météorologique historique la plus proche, « Agen-La Garenne », sur la commune d'Estillac, mise en service en 1941 et à 18 km, la température moyenne annuelle évolue de 13,1 °C pour la période 1971-2000, à 13,4 °C pour 1981-2010, puis à 13,8 °C pour 1991-2020.

Urbanisme

Typologie

Nérac est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee,,,. Elle appartient à l'unité urbaine de Nérac, une agglomération intra-départementale regroupant 4 communes et 11 606 habitants en 2019, dont elle est ville-centre,.

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Nérac, dont elle est la commune-centre. Cette aire, qui regroupe 17 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants,.

Occupation des sols

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (92,2 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (95 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (70,6 %), zones agricoles hétérogènes (19,4 %), zones urbanisées (5,5 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (1,8 %), cultures permanentes (1,3 %), prairies (0,9 %), espaces verts artificialisés, non agricoles (0,4 %), forêts (0,2 %).

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui).

Toponymie

Histoire

Une villa gallo-romaine située à la Garenne y fut fouillée en 1832 sous la direction du sculpteur-faussaire Maximilien Théodore Chrétin, qui monta la fable d'une ville impériale du temps des Tetricus avec la complicité du Toulousain Du Mège.

L'apogée de la ville se situe au XVIe siècle, lorsque les seigneurs d'Albret, qui s'y étaient installés vers le XIe siècle (venant de Labrit, dans les Landes) deviennent rois de Navarre à la suite du mariage de Jean III d'Albret avec Catherine de Foix en 1484. Peu après, leur fils Henri II d'Albret épouse en 1527 Marguerite d'Angoulême, sœur de François Ier, une des premières écrivaines en langue française (Heptaméron). Elle attire à Nérac des humanistes et des écrivains (Lefèvre d'Etaples, Marot). Sa fille Jeanne d'Albret épouse Antoine de Bourbon (1548) et se convertit à la religion protestante.

Dans les années 1530 et suivantes, sous l’influence de Jeanne d'Albret, la population de Nérac se convertit au protestantisme, pour être entièrement huguenote au début des guerres de Religion. Après Angoulême, Calvin séjourne à Nérac en avril 1534 où il rencontre Jacques Lefèvre d'Étaples avant de rendre visite à Gérard Roussel, abbé de Clairac, et de résigner ses bénéfices le 4 mai 1534.

Charles IX passe dans la ville lors de son tour de France royal (1564-1566), accompagné de la cour et des Grands du royaume : son frère le duc d’Anjou, Henri de Navarre, les cardinaux de Bourbon et de Lorraine.

En 1572, Jeanne d'Albret et Catherine de Médicis, respectivement reine de Navarre (protestante) et reine de France (catholique) marient leurs enfants : Henri de Navarre et Marguerite de Valois. Décédée peu avant, Jeanne n'assiste pas à ces « noces de sang » . Il est possible que Catherine ait ordonné le massacre des chefs protestants le jour de la Saint Barthélemy profitant de leur venue à Paris mais cette hypothèse est sujette à controverse. Après ce funeste événement, elle retient son gendre au Louvre jusqu'en 1576.

Libéré, il rentre à Nérac et y tient en 1578-1579 avec Catherine de Médicis les conférences d'où sortira l'édit de Nérac.

Plus tard, Henri de Navarre-Bourbon-Albret devient roi de France sous le nom d'Henri IV, après qu'Henri III est mort sans descendance (1589). Lorsque les portes de Paris s'ouvrirent à Henri, celles de la renommée se refermèrent pour Nérac.

La ville se révolte sous Louis XIII et est prise par Henri de Mayenne en 1621 ; ses fortifications sont rasées.

Au XVIIIe siècle, elle connaît une prospérité économique grâce au commerce des farines-minots en direction des « Isles d'Amérique » (Saint-Domingue). Au XIXe siècle, elle voit les débuts du baron Haussmann qui en est le sous-préfet de 1832 à 1840, de l'écrivaine George Sand et d'Armand Fallières qui fut maire, conseiller général et député de Nérac dans les années 1871-1880.

Une très importante communauté italienne s'est installée à Nérac à partir des années 1920.

Du 28 juin au 6 juillet 1940, l'amirauté française s'est installée à Nérac.Repliée à Bordeaux avec le gouvernement lors de la débâcle de juin 1940, elle a cherché à gagner rapidement la zone libre définie dans l'armistice du 22 juin. Or Vichy n'avait pas été encore choisie comme capitale du nouveau régime qui allait porter son nom. L'amirauté stationna donc à Nérac quelques jours. Le bureau de poste fut ainsi réquisitionné par l'amiral Le Luc qui la commandait.

En 1948, la commune voit naître la société Lou Gascoun, productrice de pâtés et de plats cuisinés du sud-ouest .

Héraldique

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

De 2002 à 2012, Nérac a toujours suivi la tendance nationale générale aux élections présidentielles, législatives, régionales et municipales. Bastion du centre-droit et de la droite républicaine Nérac a été une ville de droite pendant 25 ans (1983-2008) mais depuis 2008 la ville est passée à gauche. La ville a voté « Non » aux référendums européens de 1992 (51,38 %) et de 2005 (57,74 %) mais elle a voté pour le « Oui » pour le référendum constitutionnel de 2000 (73,93 %).

Résultats :

Présidentielles 2002 1er tour :Jean-Marie Le Pen 18,69 %Jacques Chirac 18,66 %Lionel Jospin 14,72 %Jean Saint Josse 8,81 %François Bayrou 7,17 %Robert Hue 5,36 %Arlette Laguillier 4,40 %Noël Mamére 4,24 %Jean-Pierre Chevènement 3,99 %Olivier Besancenot 3,75 %Alain Madelin 2,98 %Bruno Mégret 2,79 %Christiane Taubira 1,97 %Christine Boutin 1,50 %Corinne Lepage 1,34 %Daniel Gluckstein 0,22 %2nd Tour:Jacques Chirac 79,19 %Jean-Marie Le Pen 20,81 %

Présidentielles 2007 1er tour :Nicolas Sarkozy 27,15 %Ségolène Royal 24,48 %François Bayrou 21,67 %Jean-Marie Le Pen 11,31 %Olivier Besancenot 3,89 %Marie-Georges Buffet 3,76 %Frédéric Nihous 2,07 %Philippe de Villiers 1,07 %José Bové 1,39 %Dominique Voynet 1,20 %Arlette Laguillier 0,89 %Gérard Schivardi 0,48 %2d tour:Nicolas Sarkozy 52,30 %Ségolène Royal 47,70 %

Présidentielles 2012 1er tour :François Hollande 27,80 %Nicolas Sarkozy 26,33 %Marine Le Pen 17,93 %Jean-Luc Melenchon 13,79 %François Bayrou 9,25 %Éva Joly 1,90 %Nicolas Dupont-Aignan 1,33 %Philippe Poutou 0,92 %Nathalie Arthaud 0,48 %Jacques Cheminade 0,27 %2d tour :François Hollande 52,91 %Nicolas Sarkozy 47,09 %

Législatives 2002 1er tour :Alain Veyret 28,10 %Jean Dionis du Séjour 26,64 %Jean-Marie Simon 13,52 %Christine Bondifanti-Dossat 12,92 %Joëlle Ferrer 5,98 %Alain Bouderet 2,32 %Jean-Michel Feyte 2,24 %Francis Fuchs 2,01 %Gilles Boyer 1,72 %Jocelyne Veillon 1,58 %Eddy Marsan 0,75 %Jules Bambaggi 0,69 %Didier Gusse 0,62 %Claire Delyfer 0,52 %Bernard Simonti 0,46 %Jean-Luc Granet 0,29 %Mario Rizzo 0,06 %Michel Soudieux 0,00 %2d tour :Jean Dionis du Séjour 54,68 %Alain Veyret 45,32 %

Législatives 2007 1er tour :Jean Dionis du Séjour 47,79 %Christian Dezalos 24,86 %Andrés Maziére 9,74 %Richard Sanchis 4,51 %Rose-Marie Schmitt 3,12 %Édouard Delorme 2,46 %Bruno Imhaus 2,40 %Dominique Lapaillerie 1,99 %Gabriel Carrere 1,42 %Jean-Louis Delestrae 0,95 %Jules Bambaggi 0,75 %2d tour :Jean Dionis du Séjour 56,12 %Christian Dezalos 43,88 %

Législatives 2012 1er tour :Jean Dionis du Séjour 32,12 %Patrice Dufau 19,85 %Lucette Lousteau 18,02 %Hélène Collet 12,97 %Alain Veyret 09,45 %Christine Bondifanti-Dossat 2,72 %Maryse Combres 2,26 %Bruno Dubos 1,41 %Daniel Soulignac 0,70 %Fanny Quandalle 0,31 %Vladimir Belmon 0,18 %2d tour :Lucette Lousteau 51,22 %Jean Dionis du Séjour 48,78 %

Référendum européen 1992 :Non 51,38 %Oui 48,02 %

Référendum constitutionnel 2000 :Oui 73,93 %Non 26,07 %

Référendum européen 2005 :Non 57,76 %Oui 42,26 %

Régionales 2004 1er Tour :Liste Alain Rousset 29,73 %Liste Jacques Colombier 18,43 %Liste François Bayrou 17,71 %Liste Xavier Darcos 16,44 %Liste Jean Saint Josse 6,63 %Liste Annie Guilhammet 6,57 %Liste Martine Mailfert 4,49 %2d tour :Liste Alain Rousset 46,26 %Liste Xavier Darcos 34,74 %Liste Jacques Colombier 19,00 %

Régionales 2010 1er tour :Liste Alain Rousset 29,76 %Liste Xavier Darcos 24,36 %Liste Jacques Colombier 11,31 %Liste Monique de Marco 10,49 %Liste Gérard Boulanger 9,79 %Liste Jean Lassalle 9,05 %Liste Philippe Poutou 2,33 %Liste Michel Chrétien 2,18 %Liste Nelly Malaty 0,74 %Liste Xavier-Philippe Larrale 0,00 %Liste Jean Tellechea 0,00 %2d tour :Liste Alain Rousset 53,18 %Liste Xavier Darcos 32,40 %Liste Jean Lassalle 14,42 %

Municipales 2008 1er tour :Liste Nicolas Lacombes 50,91 %Liste Gabriel Chazallon 44,25 %Liste Sylvie Navarrete 4,44 %

Liste des maires

Jumelages

 Madridejos (Espagne) depuis le 6 mai 1995. Mesola (Italie) depuis 2007.

Politique environnementale

Dans son palmarès 2020, le Conseil national de villes et villages fleuris de France a attribué trois fleurs à la commune.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007.

En 2019, la commune comptait 6 837 habitants, en diminution de 3,3 % par rapport à 2013 (Lot-et-Garonne : −0,57 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Économie

Agriculture : grandes cultures (céréales, oléagineux), melons, fraises …Industrie : Babcock Wanson (chaudières industrielles).Tertiaire : sous-préfecture, lycées, collège.Artisanat : chocolaterie artisanale « La Cigale ».Antenne de la Chambre de commerce et d'industrie de Lot-et-Garonne.

Édifices religieux

Église Saint-Nicolas, place Saint-Nicolas. L'édifice a été classé au titre des monuments historique en 1988.Église Notre-Dame, place Saint-Marc . Elle est inscrite à l'Inventaire général du patrimoine culturel.Église Notre-Dame de Bréchan.Église Saint-Jean-Baptiste d'Asquets.Église Saint-Jean-Baptiste du Puy Fort Éguille.Temple protestant de Nérac, allée d'albret, construit en 1858 d'après les plans de Victor Baltard.Salle du royaume, rue Ferréol.

Lieux et monuments

Ruines romaines de NéracCommanderie d'Argentens.Ruines du vieux château de Nazareth au bout du parc de la Garenne.Château de Nérac Le château-musée des Albret.Maison des Conférences.Pavillon des Bains du Roi.Maison de Sully. (Maximilien de Béthune (duc de Sully))Hôtel des Présidents.Maison Fallières, 65 rue Gambetta.Maison Darlan, 59 rue Gambetta.Hôtel du XVIIe siècle, 25 rue Puzoque.Hôtel de Brazalem du XVIe siècle, 22 rue Puzoque.Centre Haussmann, 10 place Armand Fallières.Pont-Vieux.Pont Neuf.Quais de la Baïse.Promenade de la Garenne.Fleurette de Nérac, statue de Daniel Campagne (1896, parc de la Garenne de Nérac).Vieux Nérac.île près du Pont Vieux.Belvédère.Monastère Sainte-Claire, fondé en 1358. La communauté de clarisses a été restaurée en 1935.Couvent.Rue Puzoque.Mairie actuelle et la rue de l'ancienne Mairie.Mairerie de Nérac, ancienne maison commune.Gare terminus du Train touristique de l'Albret, ligne Nérac-Mézin.Statue d'Henri IV.Statue en bronze du physicien Jacques de Romas, inventeur du principe du paratonnerre.Pont de Tauziète.Établissement de Puy Fort Éguille.Château de Lagrange-Monrepos.Château de Hordesse.Château de Douazan.Château de Bournac.Château de SeguinotLa salle des Conférences : salle où a été signée l'édit de Nérac en 1579.Minoterie de Nérac, ancien moulin, quai de Lusignan.Château de Nazareth.

Cinéma

Plusieurs films et séries ont été tournés dans la commune en particulier :

1962 : Le Chevalier de Pardaillan de Bernard Borderie.2015 : Gabber Lover, court métrage réalisé par Anna Cazenave Cambet.

Personnalités liées à la commune

Maison d'AlbretClément Marot (1496-1544), poète, favori de Marguerite de Navarre.Jean Calvin (1509-1564) a été l'un des protégés de Marguerite de Navarre.Fleurette de Nérac, maîtresse du futur Henri IV.Jean Poton de Xaintrailles, gentilhomme de Gascogne, maître de l’Écurie du roi, bailli de Berry et sénéchal du Limousin, prit part à la Guerre de Cent Ans et en particulier à la bataille de Verneuil (1424).Jacques de Romas, physicien, né à Nérac le 13 octobre 1713. Le 7 juin 1753, il fit sa première expérience de cerf-volant électrique sur la route de Mézin.Le baron Haussmann (1809-1891) fut sous-préfet de Nérac de 1832 à 1839.Armand Fallières (1841-1931), maire de Nérac, député de Lot-et-Garonne, ministre puis président de la République française.Frédéric Labadie-Lagrave, médecin, auteur et traducteur (1844-1917), né à Nérac le 16 août 1844.Gabriel Roques (1851-1915), caricaturiste bordelais, né à Nérac.Louis Raffy (1868-1931), organiste, compositeur, auteur d'une Méthode pour harmonium.Paul Courrent (1872-1966), député de la IIIe République (1928-1940).François Darlan (1881-1942) (« l'amiral Darlan »), amiral et homme politique français, né à Nérac, fils d'un maire de Nérac.Victor Griffuelhes, syndicaliste, secrétaire général de la CGT de 1902 à 1909, né à Nérac en 1874.René-Léon Bourret, géologue et zoologiste, né à Nérac en 1884.Michel Polnareff, auteur, compositeur, interprète, né à Nérac le 3 juillet 1944.Philippe Uminski, auteur, compositeur, interprète.Michel Françoise, auteur, compositeur, interprète.Maximilien Théodore Chrétin, sculpteur-faussaire.Michel Périn, né à Nérac en 1947, coureur professionnel ayant participé à sept Tours de France.Annie Grégorio, actrice, née à Nérac le 4 avril 1957.Yves Chaland, scénariste et dessinateur de bande dessinée, né à Lyon le 3 avril 1957 est originaire de Nérac où réside sa famille.Romain Humeau, chanteur et musicien du groupe Eiffel, a passé son enfance à Nérac.Marouane Chamakh, footballeur, y a passé une partie de sa scolarité.

Vie locale

Culture

Médiathèque ;Château-musée Henri IV ;Galerie des Tanneries ;Rencontres Chaland : depuis 2008, la ville historique de Nérac est également le lieu de rendez-vous annuel des Rencontres Chaland, festival de bande dessinée organisé en début d'automne et qui rend hommage à Yves Chaland, dessinateur ayant vécu à Nérac.

Sports

un club de rugby à XV, l'Union sportive néracaise (USN) aux couleurs noir et jaune, évoluant dans le championnat de France de rugby à XV de 3e division fédérale pour la saison 2019/2020 ;un club de football amateur évoluant en Promotion d'Honneur (Football Club Nérac Albret (FCNA) (vert et blanc)) ;un club d'athlétisme, l'Athlétic club des jeunes de Nérac ;un club de badminton, Les Volants d'Albret ;un club de handball (Nérac handball Club (NHBC)).

Loisirs

Piscine couverteParc Aquatique Lud'O ParcMarché nocturne Saveurs et Guinguettes (seulement de juillet à septembre les mardis soir à partir de 19 h)Promenade sur la Baïse ("Les Croisières du Prince Henry")Marché de Nérac (Toute l'année les samedis de 8 h à 13 h)Fête foraine (du premier vendredi du mois de mai au premier lundi du mois de mai) avec des diverses animations telle que les courses landaises, le lâcher de vachettes etc.Fête des fleurs (deuxième fin de semaine du mois de mai).Visite nocturne de la ville de Nérac avec Janouille la Fripouille (seulement l'été (juillet et août) le mercredi soir de 21 h à 23 h) pour tous public (parents, enfants et personnes âgées).La Garenne Partie (différentes activités) début avril.Grande fête du terroir de l'Albret(fêtes du terroir sur le thème du vin et de la gastronomie avec des bandas, des repas dans le centre-ville (restaurants), des buvettes et jeux de tonneau sur la Baïse (la première fin de semaine du mois août)).Foire du neuf et l'occasion (Foire d'automne)(dernier vendredi, samedi et dimanche du mois de septembre).Vide-grenier (variable).

Gastronomie

Invention de la recette moderne du foie gras.Spécialité : le melon et un gâteau nommé « le Soleil ».terrine de Nérac (pâté au gibier)

Notes et références

Notes et cartes

NotesCartes

Références

Voir aussi

Bibliographie

Hubert Delpont le Pays d'Albret Nérac, 1987, 90 p.Hubert Delpont Deux siècles d'économie en Albret, 1685-1900 Agen, 1983, 140 p.Hubert Delpont Fallières, la république aux champs Nérac, 1987, 1996, 210 p.Hubert Delpont, H.Y. Sanchez-Calzadilla Haussmann d'Albret Nérac, 1993, 250 p.Hubert Delpont Darlan, l'ambition perdue Nérac, 1998, 300 p.Hubert Delpont M.Th. Chrétin et l'Empire de Tétricus Nérac, 2006, 220 p.Patrick Tachouzin Henri de Navarre à Nérac, les marches du trône, Nérac, 1989, 264 p.Lebègue, Les églises et les couvents de Nérac à travers les âges, p. -11, Revue de l'Agenais, 1932, tome 59 (lire en ligne)Gabriel Karnay, Alain Turq, Carte géologique de la France à 1/50 000 - Nérac, Éditions du BRGM Service géologique national, Orléans, 1996, (ISBN 2-7159-1901-8)

Articles connexes

Liste des communes de Lot-et-Garonne

Liens externes

Ressources relatives à la géographie : Insee (communes) Ldh/EHESS/Cassini Ressource relative à la musique : MusicBrainz Ressource relative aux organisations : SIREN Site officiel de la ville de NéracSite officiel de l'Office de tourisme Portail de Lot-et-Garonne Portail des communes de France

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château de Hordesse. Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

Photos

Ajouter un avis et une vote

Be the first to review “Château de Hordesse”

Qualité
Localisation
Service
Prix