Description

Château de la Barollière

Château de la Barollière est situé dans la région de Auvergne-rhone-alpes. L'adresse exacte est Château de la Barollière, Limonest, Rhône, France.

La région Auvergne-rhone-alpes de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Auvergne-rhone-alpes (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

Le château de la Barollière est un ancien château fort qui se dresse sur la commune de Limonest dans la métropole de Lyon (Auvergne-Rhône-Alpes) et dont les plus anciens actes notariés remontent à 1374. Remanié profondément au XVIIe siècle sous l'impulsion de Jean Maritz, le château s'agrandit et gagne en confort avec l'ajout de nombreuses fenêtres et la création de salons décorés.

Le château fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du 7 juin 1926.

Situation

Le château de la Barollière est situé dans la métropole de Lyon sur la commune de Limonest, au nord ouest de Lyon, à proximité de la Nationale 6. Bâti sur une large terrasse, il domine la vallée au sein de la verdure des monts d'or.

Histoire

Le château aurait été bâti par la famille Villiers au XIVe siècle.

Les armes de la famille Richard, d'azur au chevron d'or accompagné de 3 croissants d'argent, sur le manteau de la cheminée de la cuisine attestent leur présence.

Jean Maritz (1711-1790) fait réaliser des transformations importantes en aménageant des salons lambrissés à partir de 1773, caractéristiques du style Louis XVI.

C'est en 1810 que la famille Baboin, dont les propriétaires actuels sont les descendants, acquiert le château. La famille Baboin est une ancienne famille de la région lyonnaise, qui posséda de très importantes fabriques de soie entre les XVIIe et XXe siècles. Ils possédèrent également des affaires dans le milieu de la banque, d'abord à titre accessoire sous l'ancien régime, mais surtout lors de l'émigration des deux frères, Romain et de Benjamin Baboin, en Autriche pendant la Révolution française.

Dès la première Restauration, Romain Baboin fut anobli par lettres patentes du 20 juin 1814 par Louis XVIII et porta le titre de Baron de la Barollière. Le souverain s'était ainsi souvenu des grands services rendus durant l'émigration par le banquier Romain Baboin. Il fut également décoré du Lys d'Argent, et fait Receveur Général des Finances. Son fils Romain-Joseph n'ayant pas d'enfants, le château se transmettra à la descendance de Romain Baboin de la Barollière par sa fille ainée Sophie.

Au lendemain de la Révolution française, ce château est régulièrement réquisitionné par les autorités de l'État pour rétablir ce qu'elles appellent l'ordre à Lyon : en 1793, lors du soulèvement de Lyon contre la Convention nationale ; en 1814, le maréchal Pierre Augereau, pour empêcher, en vain, les Autrichiens de conquérir la ville ; enfin en 1831, à une révolte des canuts , le maréchal Jean-de-Dieu Soult et le duc Ferdinand-Philippe d'Orléans s'y sont installés pour diriger la répression.

Description

Le château de la Barollière est constitué d'un logis rectangulaire cantonné de quatre tourelles carrées coiffées de toitures en pavillon et une cinquième tourelle est située dans un angle de la cour intérieure.

Des travaux sont effectués au XVIIe siècle, les arcades de la cour intérieure et son puits situé en son centre ainsi que le portail d'entrée à bossages décoré de mufles de lions.

Les fenêtres, les balcons et les garde-corps en fer forgé marqués d'un « M », du nom de Maritz, le propriétaire, datent des alentours de 1760. Les salons d'apparat ont été réaménagés entre 1770 et 1780, et ornés de décors variés, peintures en trompe-l'œil, gypseries, boiseries.

Restauration

Un grand chantier de restauration est en cours depuis 2016, et comporte entre autres la restauration des salons de Jean Maritz.

Voir aussi

Articles connexes

Limonest

Liens externes

Mairie de Limonest

Notes et références

Portail des châteaux de France Portail de la métropole de Lyon Portail des monuments historiques français

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château de la Barollière. Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

Photos

Ajouter un avis et une vote

Be the first to review “Château de la Barollière”

Qualité
Localisation
Service
Prix