Service d'assistance téléphonique
Vous avez une question ? Avez-vous besoin d'informations ? Appelez maintenant notres service d'assistance chateauxdefrance.fr 24 heures
Joindre par téléphone avec Château de la Baume
0893 02 02 07
Service 2,99€ + prix appel
 
Appeler et parler à un opérateur chateauxdefrance.fr pour avoir le numéro. Service de assistance téléphonique.

Description

Château de la Baume

Château de la Baume est situé dans la région de Occitanie. L'adresse exacte est Château de la Baume, Prinsuéjols, Lozère, France.

La région Occitanie de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Occitanie (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

Le château de la Baume est un château imposant austère à l'extérieur mais richement décoré à l'intérieur, ancienne possession de la baronnie de Peyre, également connu sous le surnom de « Versailles du Gévaudan ». Il est situé sur la commune de Prinsuéjols en Lozère, entre Marvejols et Aumont-Aubrac. Situé à une altitude de 1 200 mètres, il est le château le plus élevé de France,.

Situation

Le château se situe en Lozère, ancienne province du Gévaudan, sur les hauts plateaux d'Aubrac. Il est situé dans ce que l'on appelle la terre de Peyre en référence à l'une des huit baronnies du Gévaudan.

Plus concrètement, il appartient à la commune de Prinsuéjols.

Historique

La Baume est situé sur les hautes terres de l'antique baronnie de Peyre dans le nord du Gévaudan, qui constituait l'une des huit baronnies du Gévaudan et qui s'étendait de la Margeride à l'Aubrac. Lorsque l'antique race des Peyre, dont le château féodal avait été édifié sur un dyke volcanique dominant toute la contrée, s'éteignit au XVIIe siècle, par les alliances, lui succéda la famille des Grolée.

Les idées nouvelles de la Réforme s'étant imposées dans la famille des Peyre, par l'épouse d'un baron de Peyre lui-même assassiné à Paris lors de la Saint-Barthélemy, celle-ci ordonna à son intendant, Matthieu Merle, de se livrer au pillage et au massacre de tous les catholiques. Il détruisit ainsi tout ce qui se trouvait sur son passage, ceci de Mende jusqu'aux portes d'Issoire en Auvergne. Après cette campagne sanglante, l'armée royale commandée par l'amiral de Joyeuse détruisit notamment le château et la forteresse des Peyre situés sur le fameux roc (truc) de Peyre.

Après la disparition de leur nid d'aigle, les seigneurs de la terre de Peyre vont utiliser d'autres lieux de résidence plus agréables à vivre.

Tel qu'il nous apparaît aujourd'hui, le château de La Beaume a été transformé au XVIIe siècle, de château médiéval en château résidentiel à la vaste façade accueillante, percée de nombreuses fenêtres, dans ces hautes terres situées à la limite de l'Aubrac, par César De Grollée, dit « le Grand César de Peyre ».

Le château a été aménagé à partir de 1630-1635 sous la direction d'Antoine de Grolée, baron de Peyre. Il existait peut-être déjà une maison forte à cet endroit. Il prend sa réelle dimension en 1710. À cette époque, le comte de Peyre est César de Grolée, lieutenant-général du Languedoc.

Le château a ensuite été acheté au cours du XIXe siècle par le sénateur Casimir Mayrand, originaire d'Espalion (Aveyron) qui fit le nécessaire pour lui redonner toute sa splendeur du temps du Grand César. Sa fille épousa un membre de la famille de Las Cases. Cette famille qui donna à la Lozère d'illustres sénateurs, en est encore propriétaire. À noter que l'épouse d'Emmanuel de Las Cases n'est autre que la sœur aînée de Valéry Giscard d'Estaing, ancien président de la République. Le château, qui se visite, a été inscrit sur la liste des monuments historiques en 1963. Un peu plus tard, d'autres éléments seront classés (1975), dont, en 1995, les jardins.

En 1970, le réalisateur Jean Valère y tourna le film Mont-Dragon (inspiré du roman éponyme de Robert Margerit), avec Jacques Brel. Cette collaboration avec Jean Valère permet à Jacques Brel de participer encore plus à l’élaboration d’un scénario. Il apprend et imagine que peut-être un jour lui aussi créera des personnages. (Source Jacques Brel auteur commenté par France Brel).

Description

Sources et références

Annexes

Articles connexes

Liste des châteaux de la LozèreTourisme en Lozère

Liens externes

Ressource relative à l'architecture : Mérimée Site officiel(fr) Description sur le site Aurelle-Verlac.com Portail de la Lozère et du Gévaudan Portail des châteaux de France Portail des monuments historiques français

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château de la Baume. Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

Photos

Ajouter un avis et une vote

Be the first to review “Château de la Baume”

Qualité
Localisation
Service
Prix