Service d'assistance téléphonique
Vous avez une question ? Avez-vous besoin d'informations ? Appelez maintenant notres service d'assistance chateauxdefrance.fr 24 heures
Joindre par téléphone avec Château de la Gaillardière
0893 02 02 07
Service 2,99€ + prix appel
 
Appeler et parler à un opérateur chateauxdefrance.fr pour avoir le numéro. Service de assistance téléphonique.

Description

Château de la Gaillardière

Château de la Gaillardière est situé dans la région de Centre-val-de-loire. L'adresse exacte est Château de la Gaillardière, La Croix-en-Touraine, Indre-et-Loire, France.

La région Centre-val-de-loire de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Centre-val-de-loire (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

La Croix-en-Touraine est une commune française du département d'Indre-et-Loire, dans la province de Touraine, en région Centre-Val de Loire.

Géographie

La Croix-en-Touraine se situe dans la vallée du Cher, à 1 km de Bléré, à 8 km d'Amboise et à 6 km de Chenonceaux.

Lieux-dits

Villefrault, au nord-ouest de la commune ;Les Caves, à la sortie ouest de la commune ;La Roche, à la sortie est de la commune ;La Grande Folie et la Petite Folie, au nord de la commune.Mesvres, au nord-est de la commune.La Nouefrault et La Petite Nouefrault, au nord-nord-ouest de la commune.Les Croupions, La Chauvinière, La Petite Chauvinière, Les Sablons, Bois Denier, Les Bergeries, La Brimbale, La Vieillère, Les Brigoudières, Le Carroir au Chat, Le Plessis, La Guetaudière, La Volandrie, La Bourellerie, La Féérie, Le Mai, et La Chevalerie au nord-nord-est de la commune.

Accès

D 140 depuis ToursD 31 depuis Loches, Château-Renault, Bléré et AmboiseD 40 depuis Montlouis-sur-Loire et ChenonceauxD 31f, depuis Bléré et Amboise.

Communes limitrophes

Hydrographie

La commune est bordée sur son flanc sud par le Cher (0,75 km) qui en constitue la limite communale. Le réseau hydrographique communal, d'une longueur totale de 19,39 km, comprend également divers petits cours d'eau dont le Villarçon (5,058 km),.

Le Cher, d'une longueur totale de 365,5 km, prend sa source à 714 mètres d'altitude à Mérinchal, dans la Creuse et se jette dans la Loire à Villandry, à 40 m d'altitude, après avoir traversé 117 communes. Le Cher présente des fluctuations saisonnières de débit assez marquées. Sur le plan de la prévision des crues, la commune est située dans le tronçon du Cher tourangeau, dont la station hydrométrique de référence la plus proche est située à Tours [Pont Saint Sauveur]. Le débit mensuel moyen (calculé sur 53 ans pour cette station) varie de 25,8 m3/s au mois d'août à 192 m3/s au mois de février. Le débit instantané maximal observé sur cette station est de 1 000 m3/s le 24 mars 1988, la hauteur maximale relevée a été de 4,96 m le 5 juin 2016,.Ce cours d'eau est classé dans les listes 1 et 2 au titre de l'article L. 214-17 du code de l'environnement sur le Bassin Loire-Bretagne. Au titre de la liste 1, aucune autorisation ou concession ne peut être accordée pour la construction de nouveaux ouvrages s'ils constituent un obstacle à la continuité écologique et le renouvellement de la concession ou de l'autorisation des ouvrages existants est subordonné à des prescriptions permettant de maintenir le très bon état écologique des eaux. Au titre de la liste 2, tout ouvrage doit être géré, entretenu et équipé selon des règles définies par l'autorité administrative, en concertation avec le propriétaire ou, à défaut, l'exploitant ,. Sur le plan piscicole, le Cher est classé en deuxième catégorie piscicole. Le groupe biologique dominant est constitué essentiellement de poissons blancs (cyprinidés) et de carnassiers (brochet, sandre et perche).

Une zone humide a été répertoriée sur la commune par la direction départementale des territoires (DDT) et le conseil départemental d'Indre-et-Loire : « la vallée du Ruisseau de Bellefontaine »,.

Urbanisme

Typologie

La Croix-en-Touraine est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee,,,. Elle appartient à l'unité urbaine de Tours, une agglomération intra-départementale regroupant 38 communes et 358 316 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue,.

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Tours dont elle est une commune de la couronne. Cette aire, qui regroupe 162 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants,.

Occupation des sols

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (63,6 % en 2018), une proportion sensiblement équivalente à celle de 1990 (65,1 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (25,6 %), zones agricoles hétérogènes (24,5 %), forêts (20,9 %), zones urbanisées (14 %), prairies (9,9 %), cultures permanentes (3,6 %), eaux continentales (1,3 %).

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui).

Toponymie

Histoire

Anciennement Sanctus Quintinus de Blireium (vers 1035), Saint-Quentin-des-près, Saint-Quentin-près-Bléré, puis la Croix-de-Bléré.

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Liste des maires

Jumelages

 Garrel (Allemagne), jumelée avec tout le canton. Birštonas (Lituanie) depuis février 1996.

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008.

En 2019, la commune comptait 2 379 habitants, en augmentation de 10,34 % par rapport à 2013 (Indre-et-Loire : +1,64 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Éducation

La Croix-en-Touraine se situe dans l'Académie d'Orléans-Tours (Zone B) et dans la circonscription d'Amboise.

La ville possède une école maternelle (École maternelle Yves-Duteil), une école primaire (École primaire Joseph-Joffo), ainsi qu'une maison familiale et rurale (M.F.R.).

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

LieuxL'étang des Trois Merlettes, formé par le ruisseau de Villarçon.Le parc André.MonumentsLa gare de Bléré - La CroixL'église Saint-Quentin-des-Prés (XIIe siècle).Le château de la Herserie (XIXe siècle).Le château de la Gaillardière (XVIIIe siècle).Le château du Paradis (XVIe siècle).Le château de La Croix (XIXe siècle).Le Centre Lorin.

Personnalités liées à la commune

Édouard André (1840-1911), paysagiste ;Gabriel Copin de Miribel (1874-1965), général de cavalerie.Jacques Soufflet (1912-1990), Compagnon de la Libération, sénateur et ministre des armées sous Valéry Giscard d'Estaing y est inhumé. Une avenue de la commune, qui borde sa demeure, porte son nom.Camille Jamin, ayant ouvert au début du XXe siècle un musée des curiosités à La Croix-en-Touraine. Ce musée a été détruit en 1930, après avoir été légué à la commune…

Héraldique

Voir aussi

Articles connexes

Liste des communes d'Indre-et-Loire

Liens internes

Le site de la commune

Notes et références

Notes

Références

18. http://tourainissime.blogspot.com/2009/12/la-croix-en-touraine.html?m=1

Portail de l'Indre-et-Loire et de la Touraine Portail des communes de France

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château de la Gaillardière. Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

Photos

Ajouter un avis et une vote

Be the first to review “Château de la Gaillardière”

Qualité
Localisation
Service
Prix