Description

Château de Lissac

Château de Lissac est situé dans la région de Nouvelle-aquitaine. L'adresse exacte est Château de Lissac, Lissac-sur-Couze, Corrèze, France.

La région Nouvelle-aquitaine de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Nouvelle-aquitaine (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

Lissac-sur-Couze (Lissac en occitan) est une commune française située dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie

Commune située dans l'aire urbaine de Brive-la-Gaillarde. Comme son nom l'indique, la commune est arrosée par la Couze, un affluent de la Vézère. En bordure sud de la commune, elle est retenue artificiellement au lac du Causse.

Localisation

Lissac-sur-Couze est limitrophe de cinq autres communes, dont Saint-Pantaléon-de-Larche au nord sur 500 mètres.

À l'est, le territoire communal est distant de moins de 600 mètres de celui de Noailles.

Climat

Le climat qui caractérise la commune est qualifié, en 2010, de « climat océanique altéré », selon la typologie des climats de la France qui compte alors huit grands types de climats en métropole. En 2020, la commune ressort du même type de climat dans la classification établie par Météo-France, qui ne compte désormais, en première approche, que cinq grands types de climats en métropole. Il s’agit d’une zone de transition entre le climat océanique, le climat de montagne et le climat semi-continental. Les écarts de température entre hiver et été augmentent avec l'éloignement de la mer. La pluviométrie est plus faible qu'en bord de mer, sauf aux abords des reliefs.

Les paramètres climatiques qui ont permis d’établir la typologie de 2010 comportent six variables pour les températures et huit pour les précipitations, dont les valeurs correspondent à la normale 1971-2000. Les sept principales variables caractérisant la commune sont présentées dans l'encadré ci-après.

Avec le changement climatique, ces variables ont évolué. Une étude réalisée en 2014 par la Direction générale de l'Énergie et du Climat complétée par des études régionales prévoit en effet que la température moyenne devrait croître et la pluviométrie moyenne baisser, avec toutefois de fortes variations régionales. Ces changements peuvent être constatés sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Brive », sur la commune de Brive-la-Gaillarde, mise en service en 1987 et qui se trouve à 8 km à vol d'oiseau,, où la température moyenne annuelle évolue de 12,7 °C pour la période 1971-2000, à 12,7 °C pour 1981-2010, puis à 13,0 °C pour 1991-2020.

Urbanisme

Typologie

Lissac-sur-Couze est une commune rurale,. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee,.

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Brive-la-Gaillarde, dont elle est une commune de la couronne. Cette aire, qui regroupe 80 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants,.

Occupation des sols

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (53 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (56,8 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (53 %), prairies (20,6 %), zones agricoles hétérogènes (16,9 %), zones urbanisées (5 %), eaux continentales (4,4 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (0,1 %).

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui).

Toponymie

Histoire

Héraldique

Le blason appartient aux descendants de la famille de Laporte de Lissac

Politique et administration

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008.

En 2019, la commune comptait 698 habitants, en diminution de 7,43 % par rapport à 2013 (Corrèze : −0,29 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Économie

Lieux et monuments

Monuments historiques

Grotte du Moulin de Laguenay : grotte ornée datant du Paléolithique, inscrite au titre des monuments historiques depuis 1994.Château de Lissac des XIIIe et XVe siècles, inscrit au titre des monuments historiques depuis 1997.Le château de Mauriolles du XVIe – XVIIe siècle, ses terrasses et ses dépendances, sont classés au titre des monuments historiques depuis 2004 alors que le promontoire et l'habitat troglodytique sont inscrits depuis 2002.Église Saint-Pierre du XIIe siècle et modifiée aux XIVe, XVe et XIXe siècles, inscrite depuis 1972.

Autres sites

La base nautique et de loisirs du lac du Causse est implantée sur la commune.Émetteur de radio FM et de télévision du Grandmont.

Personnalités liées à la commune

Adolphe Godin de Lépinay (1821-1898), ingénieur, né au château de Moriolles, à Lissac-sur-Couze.Bernadette Sers (1928-2000), artiste peintre inhumée à Lissac.

Notes et références

Notes et cartes

NotesCartes

Voir aussi

Articles connexes

Liste des communes de la CorrèzeCommunauté d'agglomération du Bassin de Brive

Liens externes

Site de la mairie de LissacLissac-sur-Couze sur le site de l'Institut Géographique National (archive) Portail des communes de France Portail de la Corrèze

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château de Lissac. Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

Photos

Ajouter un avis et une vote

Be the first to review “Château de Lissac”

Qualité
Localisation
Service
Prix