Description

Château de Mesvres

Château de Mesvres est situé dans la région de Centre-val-de-loire. L'adresse exacte est Château de Mesvres, Civray-de-Touraine, Indre-et-Loire, France.

La région Centre-val-de-loire de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Centre-val-de-loire (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

Mesvres est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne-Franche-Comté.

Toponymie

Au IXe siècle, le village s'appelait Magaverum au XIIe siècle, il devient Magabrum aux Xe siècle et XIIe siècle, puis Magobrium au XIIIe siècle, puis au cours des siècles : Mehevre, Maivre ou Meevre pour finir par Mesvres.

Géographie

Géologie

Hydrographie

Le Mesvrin, affluent de l'Arroux, est le principal cours d'eau parcourant la commune.

Villages, hameaux, lieux-dits, écarts

La Certenue - Chevannes - Fougerette (moulin-étang) - Geneste du Chaigne (bois) - les Genevois - les Jonchères - Lavaut - la Maizière - Morvanges - la Perrière (bois) - la Porolle - Runchy - la Thivelet - les Vincents - Villebert, la Loge - les pâtureaux

Communes limitrophes

Urbanisme

Typologie

Mesvres est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee,,,.

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction d'Autun, dont elle est une commune de la couronne. Cette aire, qui regroupe 42 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants,.

Occupation des sols

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (69,7 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (69,6 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : prairies (54,1 %), forêts (27,8 %), zones agricoles hétérogènes (15 %), zones urbanisées (2,5 %), terres arables (0,6 %).

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui).

Histoire

Les évêques d'Autun reçoivent de Charles le Chauve le siège d'un prieuré sis à Mesvres. Ce prieuré fut cédé en 994 à l'abbaye de Cluny.Pierre de Beaufort, prieur de Mesvres en 1357, fut le dernier pape français (Grégoire XI) à Avignon.L'abbaye Sainte-Marie de Saint-Jean-le-Grand d'Autun, possédait les terres de Runchy. À la fin du XIVe siècle, le village et la contrée eurent à souffrir des Routiers à la tête desquels était Jacques d'Aigrefeuille, curé de Mesvres en personne.

Politique et administration

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005.

En 2019, la commune comptait 754 habitants, en diminution de 1,95 % par rapport à 2013 (Saône-et-Loire : −0,85 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Lieux et monuments

Patrimoine religieuxTemple antique à l'emplacement du prieuré.Prieuré Saint-Martin de Mesvres, ancien monastère bénédictin relevant de l'ordre de Cluny mentionné pour la première fois en 843 et présentant l'aspect d'une maison forte des XVe et XVIe siècles.Église de l'Assomption, église romane du XIIe siècle restaurée en 1980-1981 comprenant :charpente révélée par la restauration ;retables XVe et XVIe siècles ;siège abbatial XVIe siècle.la chapelle Notre-Dame de la Certenue du XVIIe siècle et sa fontaine où l'on peut voir :une statue de la vierge du XVIe siècle, source de dévotion ;un ex-voto ;les dalles de caveaux (sépultures des familles Bard et Raymond).Patrimoine civilles restes d'un camp retranché antique, au signal de Notre-Dame-de-la-Certenue.des vestiges celtiques et gallo-romains.sur le Mesvrin, deux ponts à bec du XVIIe siècle, construits sur la commande de Mme Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné.au cimetière : trois pierres sculptées du Moyen Âge.Château du Mousseau, XIXe siècle.Autreau lieu-dit Le Peut Crot : la « pierre de la Dame », à laquelle sont attachées diverses légendes (pierre gravée d'une croix, l'un des deux traits ayant le profil d'un serpent).

Personnalités liées à la commune

Pierre de Beaufort, prieur de Mesvres, fut le dernier pape français (Grégoire XI) à Avignon.Madame de Sévigné a financé les deux ponts à bec enjambant le Mesvrin afin que ses porteurs de chaise ne trempent pas leurs chausses lors de ses visites à sa famille demeurant à Toulongeon.Françoise de Rabutin-Chantal, comtesse de Toulongeon, a fait bâtir la chapelle Notre-Dame de la Certenue en 1675.

Sports

Un club de football nommé le Réveil Sportif de Mesvres qui évolue dans le district du Pays Minier (niveau départemental).

Vie associative

L'Amicale des écoles : agrémenter les temps périscolaires des enfants scolarisés à Mesvres, arbre de Noël, etc. Présidente : Muriel Julien.M 3 C : custom de moto. Président : Alain Battistella.École de musique de Mesvres : enseignement sur piano, clavier, orgue, guitare et accordéon.Réveil Sportif de Mesvres : club de football. Président : Joël Bailey.Les Lacets Multicolores : section de marche AMUR, randonnées.Les Attelages du Mesvrin : randonnée en attelage, concours de labour à l'ancienne, fête du cheval.Club Théâtre : président d'honneur et fondateur Hervé Charles. Présidente : Solange Besombes.Le Mesvrin VTT : école du vélo, VTT départemental, régional, national et international.Les Amis du Prieuré : sauvegarde, restauration et animation de l'édifice médiéval classé site clunisien. Président : Dominique Labonde, propriétaire du prieuré.Association pétanque de Mesvres : président Christian Désire.Union National des Combattants section de Mesvres : président Bernard Champmartin.Amicale départementale des anciens de la Légion étrangère de Saône-et-Loire : président François-Xavier Auquier.Les Amis du Mesvrins : association d'amis pêcheurs. Président : François Drozdowski.Comité FNACA Broye-Mesvres.Judo Club Arroux Mesvrin.

Pour approfondir

Bibliographie

Anatole de Charmasse, Historiques du prieuré de Mesvres en Bourgogne et ses dépendances, Autun, Dejussieu, 1877, In-8°, 178.p. et 8 pl. lithog.Hervé Charles (maire de Mesvres), Mesvres hier, aujourd'hui, demain, revue « Images de Saône-et-Loire » n° 96 (décembre 1993), pp. 17-19.Raymond Oursel, Le canton de Mesvres, revue « Images de Saône-et-Loire » n° 42 (été 1979), pp. 3-7.Gérard Guénot, Découvrons la chapelle de La Certenue, revue « Images de Saône-et-Loire » n° 23 (octobre 1974), pp. 3-5.

Articles connexes

Liste des communes de Saône-et-LoireArt roman en Saône-et-Loire

Liens externes

Mesvres sur le site de l'Institut géographique national

Notes et références

Notes

Références

Portail de Saône-et-Loire Portail du Morvan Portail des communes de France

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château de Mesvres. Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

Photos

Ajouter un avis et une vote

Be the first to review “Château de Mesvres”

Qualité
Localisation
Service
Prix