Description

Château de Montjourdain

Château de Montjourdain est situé dans la région de Nouvelle-aquitaine. L'adresse exacte est Château de Montjourdain, Chassors, Charente, France.

La région Nouvelle-aquitaine de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Nouvelle-aquitaine (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

Le château de Montjourdain ou logis de Mont Jourdain est situé dans la commune de Chassors, en Charente, à 30 kilomètres à l'ouest d'Angoulême près de Jarnac.

Historique

Peu avant la Révolution, le fief de Montjourdain comme celui de Nanclas dépendait du comté de Jarnac « au devoir d'une paire d'éperons dorés à muance de seigneur et de vassal ».

En 1642, Montjourdain appartenait à Bernard Martin, avocat au conseil privé du roi, puis à François Laisné, seigneur de la Nérolle. En 1698, Nanclas et Montjourdain sont vendus à Jean de La Charlonnerie et son épouse Françoise Laisné. En 1751, Montjourdain est cédé à Jacques Poujaud de Chaignet, seigneur de Nanclas. En 1771, le domaine est vendu à Jean Guillé, négociant de la ville de Cognac, qui fit construire le logis actuel.

Au cours du XIXe siècle, la propriété, morcelée, change souvent de propriétaires. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le logis, à l'abandon, est occupé par des réfugiés.

Son état est très dégradé quand en 1965 le propriétaire en entreprend la restauration.

Le 7 juin 1968, le château, façade et toiture, est inscrit monument historique.

Architecture

Construit probablement vers 1790 par Jean Guillé, le bâtiment offre une architecture de style néo-classique en pierre et tuile charentaise, comme on en trouve parmi les riches demeures viticoles de la région, mais surtout dans le Bordelais.

Il s'agit d'un bâtiment rectangulaire à un étage, pourvu sur ses deux façades d'un avant-corps en légère avancée, chacun étant surmonté d'un fronton triangulaire percé d'un œil-de-bœuf. Un fronton curviligne surmonte aussi la porte d'entrée. Sept fenêtres percent l'étage sur chaque façade,.

D'accès privé, le domaine n'est pas visitable, mais des manifestations culturelles y sont parfois organisées.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liste des châteaux de la CharenteListe des monuments historiques de la CharenteChassors

Bibliographie

Jean-Paul Gaillard, Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente, Paris, librairie Bruno Sepulchre, 1993 (réimpr. 2005), 893 p. (OCLC 908251975, présentation en ligne) Association Promotion Patrimoine, Philippe Floris (dir.) et Pascal Talon (dir.), Châteaux, manoirs et logis : La Charente, Éditions Patrimoines & Médias, 1993, 499 p. (ISBN 978-2-910137-05-2 et 2-910137-05-8, présentation en ligne)

Liens externes

Ressource relative à l'architecture : Mérimée « Photo du logis, façade sud », sur www.espace-decouverte.fr, septembre 2017 (consulté le 25 juin 2018) Portail des châteaux de France Portail de la Charente Portail des monuments historiques français

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château de Montjourdain. Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

Photos

Ajouter un avis et une vote

Be the first to review “Château de Montjourdain”

Qualité
Localisation
Service
Prix