Service d'assistance téléphonique
Vous avez une question ? Avez-vous besoin d'informations ? Appelez maintenant notres service d'assistance chateauxdefrance.fr 24 heures
Joindre par téléphone avec Château de Treulon
0893 02 02 07
Service 2,99€ + prix appel
 
Appeler et parler à un opérateur chateauxdefrance.fr pour avoir le numéro. Service de assistance téléphonique.

Description

Château de Treulon

Château de Treulon est situé dans la région de Nouvelle-aquitaine. L'adresse exacte est Château de Treulon, Bruges, Gironde, France.

La région Nouvelle-aquitaine de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Nouvelle-aquitaine (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

Bruges est une commune de Gascogne située dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie

Localisation

Commune de l'aire d'attraction de Bordeaux située dans son unité urbaine au nord-ouest de Bordeaux et arrosée par la Jalle de Blanquefort.

Communes limitrophes

Communications et transports

Accès routier par la rocade aux sorties  04a : Bruges-Le Tasta,  05 : ZI Bruges,  06 : Bruges.

Réseau TBM

Le réseau Transports Bordeaux Métropole (TBM) dessert la commune au moyen de la ligne de tramway C et les lignes de bus 6, 15, 29, 33, 35, 72 et 73. En soirée, en plus des lignes 6 et 15, la commune est desservie par le Flexo 57.

Réseau Trans Gironde

Le réseau Trans Gironde ne dessert pas la commune.

Train TER Nouvelle-Aquitaine

La gare de Bruges est située sur la ligne du Médoc et voit passer les trains reliant Bordeaux aux différentes villes du Médoc.

Climat

Le climat qui caractérise la commune est qualifié, en 2010, de « climat méditerranéen altéré », selon la typologie des climats de la France qui compte alors huit grands types de climats en métropole. En 2020, la commune ressort du type « climat océanique » dans la classification établie par Météo-France, qui ne compte désormais, en première approche, que cinq grands types de climats en métropole. Ce type de climat se traduit par des températures douces et une pluviométrie relativement abondante (en liaison avec les perturbations venant de l'Atlantique), répartie tout au long de l'année avec un léger maximum d'octobre à février.

Les paramètres climatiques qui ont permis d’établir la typologie de 2010 comportent six variables pour les températures et huit pour les précipitations, dont les valeurs correspondent à la normale 1971-2000. Les sept principales variables caractérisant la commune sont présentées dans l'encadré ci-après.

Avec le changement climatique, ces variables ont évolué. Une étude réalisée en 2014 par la Direction générale de l'Énergie et du Climat complétée par des études régionales prévoit en effet que la température moyenne devrait croître et la pluviométrie moyenne baisser, avec toutefois de fortes variations régionales. Ces changements peuvent être constatés sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Bordeaux-Mérignac », sur la commune de Mérignac, mise en service en 1920 et qui se trouve à 5 km à vol d'oiseau,, où la température moyenne annuelle évolue de 13,3 °C pour la période 1971-2000, à 13,8 °C pour 1981-2010, puis à 14,2 °C pour 1991-2020.

Urbanisme

Typologie

Bruges est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee,,,. Elle appartient à l'unité urbaine de Bordeaux, une agglomération intra-départementale regroupant 73 communes et 986 879 habitants en 2019, dont elle est une commune de la banlieue. L'agglomération de Bordeaux est la sixième plus importante de la France en termes de population, derrière celles de Paris, Lyon, Marseille-Aix-en-Provence, Lille (partie française) et Toulouse,.

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Bordeaux, dont elle est une commune du pôle principal. Cette aire, qui regroupe 275 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris),.

Occupation des sols

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires artificialisés (59,7 % en 2018), en augmentation par rapport à 1990 (49,5 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : zones urbanisées (34,9 %), prairies (24,3 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (22,4 %), eaux continentales (8,1 %), zones agricoles hétérogènes (3,6 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (2,9 %), espaces verts artificialisés, non agricoles (2,4 %), forêts (1,4 %).

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui).

Risques majeurs

Le territoire de la commune de Bruges est vulnérable à différents aléas naturels : météorologiques (tempête, orage, neige, grand froid, canicule ou sécheresse), inondations, mouvements de terrains et séisme (sismicité faible). Un site publié par le BRGM permet d'évaluer simplement et rapidement les risques d'un bien localisé soit par son adresse soit par le numéro de sa parcelle.

La commune fait partie du territoire à risques importants d'inondation (TRI) de Bordeaux, regroupant les 28 communes concernées par un risque de submersion marine ou de débordement de la Garonne, un des 18 TRI qui ont été arrêtés fin 2012 sur le bassin Adour-Garonne. Les crues significatives qui se sont produites au XXe siècle, avec plus de 6,70 m mesurés au marégraphe de Bordeaux sont celles du 27 décembre 1999 (7,05 m, débit de la Garonne de 700 m3/s), du 13 décembre 1981 (6,85 m, 1500 à 2 000 m3/s), du 19 mars 1988 (6,84 m, 4 000 m3/s), du 7 février 1996 (6,77 m, 1 000 m3/s) et du 28 avril 1998 (6,73 m, 2 700 m3/s). Au XXIe siècle, ce sont celles liées à la tempête Xynthia du 28 février 2010 (6,92 m, 816 m3/s) et du 31 janvier 2014 (6,9 m, 2500 à 3 000 m3/s). Des cartes des surfaces inondables ont été établies pour trois scénarios : fréquent (crue de temps de retour de 10 ans à 30 ans), moyen (temps de retour de 100 ans à 300 ans) et extrême (temps de retour de l'ordre de 1 000 ans, qui met en défaut tout système de protection). La commune a été reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des dommages causés par les inondations et coulées de boue survenues en 1982, 1983, 1984, 1986, 1993, 1999, 2009, 2013 et 2018,.

Les mouvements de terrains susceptibles de se produire sur la commune sont des tassements différentiels.

Le retrait-gonflement des sols argileux est susceptible d'engendrer des dommages importants aux bâtiments en cas d’alternance de périodes de sécheresse et de pluie. 97,7 % de la superficie communale est en aléa moyen ou fort (67,4 % au niveau départemental et 48,5 % au niveau national). Sur les 3 891 bâtiments dénombrés sur la commune en 2019, 3 891 sont en en aléa moyen ou fort, soit 100 %, à comparer aux 84 % au niveau départemental et 54 % au niveau national. Une cartographie de l'exposition du territoire national au retrait gonflement des sols argileux est disponible sur le site du BRGM,.

Par ailleurs, afin de mieux appréhender le risque d’affaissement de terrain, l'inventaire national des cavités souterraines permet de localiser celles situées sur la commune.

Concernant les mouvements de terrains, la commune a été reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des dommages causés par la sécheresse en 1989, 2002, 2005, 2009 et 2011 et par des mouvements de terrain en 1983 et 1999.

Toponymie

Le nom de la localité est attesté sous les formes Broia (1126-1147) / Bruia; [capelle de] Bruges (1276), [parrochia de] Bruja (1311) de prononciation [bryjə].

La signification du toponyme reste conjecturale, car un dérivé du thème celtique vroika / gallo-roman *brūca « bruyère » aurait donné en gascon Brugà et non Bruge(s).

La graphie restituée est Bruge.

Ses habitants sont appelés les Brugeais.

Histoire

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Liste des maires

Politique environnementale

Dans son palmarès 2020, le Conseil national de villes et villages fleuris a attribué trois fleurs à la commune.

Jumelages

 Umkirch (Allemagne) depuis 1989 Polanco (Espagne) depuis 2005

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage auprès d'un échantillon d'adresses représentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans,

En 2019, la commune comptait 19 403 habitants, en augmentation de 14,44 % par rapport à 2013 (Gironde : +7,85 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Enseignement

Manifestations culturelles et festivités

La ville de Bruges propose quelques événements qui lui sont propres :

la « Fête de la Saint-Pierre » se déroule annuellement le dernier week-end de juin, en honneur à l'église éponyme. Cet événement qui dure trois jours propose entre autres des attractions sur la place en face de la Mairie ainsi qu'un feu d'artifice (parfois musical) depuis le terrain de football du stade municipal de Verdun ;le vide-grenier : se déroule annuellement le premier samedi du mois d'octobre ;la fête de la musique, le 21 juin de chaque année, propose une balade familiale à l'intérieur du parc Treulon où trois scènes (12 groupes) vous permettent d'apprécier des musiques de genres différents ;en plus de cette fête, la commune organise des événements réguliers classiques pour Noël, Halloween, ou bien encore le marché tous les samedis matin.

Sports

Entente Sportive de Bruges-Club Omnisport (ESB), créée en 1968, 19 sections, 2 600 licenciés.Entente Sportive de Bruges Handball, section regroupant plus de 300 licenciés ; pour la saison 2016-2017, l'équipe masculine senior participe au championnat de France de handball de Nationale 1 (3e échelon national).Entente Sportive Bruges-Blanquefort section rugby.Centre de voile de Bordeaux-Lac.Centre de remise en forme aquatique « Calicéo ».DOJO 114 - Centre regroupant quatre associations sportives et socio-culturelles: L'ASTD / Ju Jitsu Sekko Te Dori // L'Association Bardon: Kung fu// Tai chi chuan // Ki Kong // MMA.

Ouvert 7/7 et 24 /24 sur demande. Climatisée. Siège social du centre de formation Professionnel : A.S.T.D Sécurité et Technique de Défenses en milieu Conflictuel.

Service public

Économie

Nombres de demandeurs d'emploi en août 2018 : 1930.Revenu moyen par ménage : 32 038 € par an

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

Marais de Bruges, réserve naturelle de 262 ha.Le château de Treulon fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis 1962.L'église Saint-Pierre datant du XIIIe siècle. Le chœur (y compris la table de communion avec son ambon) fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis 1956.La chapelle Sainte-Germaine.La chapelle Sainte-Marie.

Équipements culturels

La ville dispose d'un espace culturel où sont organisés de nombreux événements, spectacles et one-man show.

Personnalités liées à la commune

Alina Reyes, écrivain née dans la commune (1956).Matthieu Chalmé, footballeur, né dans la commune (1980).Vincent Duhagon, joueur de volley-ball, né dans la commune (1981).Mathieu Valbuena, footballeur, né dans la commune (1984).Anthony Pannier, nageur français, né à Bruges le 7 septembre 1988.Margaux Chatelier, actrice née dans la commune (1990).Jérémy Frérot, chanteur, né à Bruges le 17 mars 1990.Diane Douzillé, journaliste née dans la commune (1989).

Héraldique

Voir aussi

Articles connexes

Liste des communes de la Gironde

Liens externes

Ressources relatives à la géographie : Insee (communes) Ldh/EHESS/Cassini Le site de la mairieRésultats du recensement de la population de Bruges sur le site de l'INSEEDes villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Bruges », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales.

Notes et références

Notes et cartes

NotesCartes

Références

Portail des communes de France Portail de la Gironde

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château de Treulon. Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

Photos

Ajouter un avis et une vote

Be the first to review “Château de Treulon”

Qualité
Localisation
Service
Prix