Description

Château du Bourg et ses communs

Château du Bourg et ses communs est situé dans la région de Auvergne-rhone-alpes. L'adresse exacte est Château du Bourg et ses communs, Châteaudouble, Drôme, France.

La région Auvergne-rhone-alpes de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Auvergne-rhone-alpes (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

Le château du Bourg-Saint-Léonard est une demeure du XVIIIe siècle qui se dresse sur le territoire de l'ancienne commune française du Bourg-Saint-Léonard, dans le département de l'Orne, en région Normandie.

Le château est classé aux monuments historiques.

Localisation

Le château du Bourg-Saint-Léonard est situé, près de la forêt de Gouffern, à Bourg-Saint-Léonard au sein de la commune nouvelle de [[Gouffern en Auge]], dans le département français de l'Orne.

Historique

Le vieux manoir

Le Bourg Barquet, aujourd'hui le Bourg-Saint-Léonard, est un plein fief de haubert dont les du Barquet sont seigneurs : Jean en 1512, François en 1566, Jacques en 1699. Le dernier, Louis du Barquet du Bourg, sans enfant, donne le domaine, le manoir seigneurial avec douves du XVIe siècle et ses deux chapelles dédiées à Notre-Dame et saint Nicolas à sa nièce Suzanne Jeanne Françoise de Vassy épouse de Bruno Emmanuel Marie Esprit, seigneur et marquis de Vassy qui le vend avec tout son mobilier, ses tapisseries, ses fermes et un vaste domaine forestier pour 106 000 livres, le 6 avril 1756 devant Me Bouron notaire à Paris à Jules-David Cromot. Le Bourg est élevé en baronnie en décembre 1755 pour le nouveau seigneur. Mais le manoir à la mode antique avec de hautes cheminées ne convient plus à la fortune du nouveau propriétaire qui le fait raser, ainsi que l'église et les maisons du village qu'il fait reconstruire à ses frais. La nouvelle église est de 1768,.

Le château

Jules-David Cromot, baron du Bourg, avec l'architecte Alexandre Gérard Vermut, élève de Chardin pour le dessin et de Chevrolet pour l'architecture, et le peintre François Snyders vont construire la nouvelle demeure entre 1763 et 1767.

L'ancienne église fait place à l'orangerie, le manoir aux écuries et le village est remplacé par des pelouses et des bosquets. Une partie du domaine est entouré de murs, un vaste bassin, bordé des tilleuls et orné de statues est creusé, l'eau amené de la fontaine du prieuré. Le château est un bon exemple du style classique de la fin du règne de Louis XV, situé au fond d'un jardin à la française. L'intérieur est garni du mobilier, des boiseries et des tapisseries provenant de l'ancien manoir.

Le domaine

En 1879, le domaine est composé de : château, orangerie, écuries, logements du concierge, du garde, du jardinier et de l'exploitation, le parc du Bourg clos de murs de 64 hectares, un corps de ferme, le bois de Fougy de 160 hectares, le bois des 450 arpents sur Silly-en-Gouffern de 239 hectares et de terres labourables pour une surface totale de 470 hectares.

Les propriétaires

L'acte de vente de 1879 donne les anciens propriétaires du domaine et on y retrouve les Vassy, mais aussi, le comte d'Eu et l'abbaye de Silly-en-Gouffern pour une partie des bois.

Jules-David Cromot d'une famille bourguignonne anoblie au XVIIe siècle né à Avallon est décédé à Brunoy le 14 octobre 1786.

Messire Jules-David Cromot, chevalier seigneur baron du Bourg, conseiller d'État, surintendant des maisons, domaines et finances de Monsieur (Monsieur, frère du roi, comte de Provence et futur Louis XVIII) avec ses bâtiments, jardins, arts et manufactures, gouverneur de Brunoy et ancien gouverneur des villes et château d'Alençon.

Son épouse, Rose Joseph, Sophie Baudon protège le jeune Émile de Girardin qui passe quelques années au haras du Pin et jouit de la bibliothèque du château. Elle reçoit aussi le poète Jean-Pierre Claris de Florian, neveu de Voltaire. Ses fils, Maxime de Cromot du Bourg et Anne David Sophie Cromot de Fougy émigrent puis vendent le domaine à Pierre Alfred de Tamisier, puis Jacques Louis Georges de Joussineau comte de Tourdonnet, Prosper de Chasseloup-Laubat, ministre de la Marine et des Colonies, Jules Gustave Isidore de Forceville, Constant de Forceville qui crée en 1893, la laiterie et fromagerie industrielle dirigée dès 1895 par la famille Lavalou. Enfin, madame de Forceville donne le domaine en 1954 à la commune du Bourg-Saint-Léonard avec des conditions : création d'un musée, d'ouvrir le château à la visite et à des œuvres sociales ou religieuses.

Protection aux monuments historiques

Le château ; les bâtiments des écuries ; le bâtiment de l'orangerie ; le bâtiment des jardiniers ; le bâtiment du concierge ; le jardin, y compris l'esplanade en dehors de la grille d'entrée et la terrasse au nord du château sont classés au titre des monuments historiques par arrêté du 25 février 1942 qui a conservé son mobilier, ses tapisseries et ses décors inscrits au titre d'objets.

Voir aussi

Bibliographie

Christophe Morin & Aline Lemonnier-Mercier, « Le château de Bourg-Saint-Léonard », Pays d’Auge, 2005, 55e année, n° 4, p. 18-21, n°5, p. 7-13.Aline Lemonnier-Mercier: Le château du Bourg-Saint-Léonard, communication au congrès des sociétés historiques et archéologiques de Normandie, Annales de Normandie, 2004Comte du Mesnil du Buisson: La construction du château du Bourg-Saint-Léonard, dans: B.S.N.A.F., 1968, pages: 202-208

Articles connexes

Liste des châteaux de l'OrneListe des monuments historiques de l'Orne

Liens externes

Ressources relatives à l'architecture : Mérimée Structurae

Notes et références

Portail des châteaux de France Portail de l’Orne Portail des monuments historiques français

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château du Bourg et ses communs. Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

Photos

Ajouter un avis et une vote

Be the first to review “Château du Bourg et ses communs”

Qualité
Localisation
Service
Prix