Description

Château du Terreau

Château du Terreau est situé dans la région de Bourgogne-franche-comte. L'adresse exacte est Château du Terreau, Verosvres, Saône-et-Loire, France.

La région Bourgogne-franche-comte de France compte de nombreux châteaux de grande importance et en très bon état de conservation. Il existe plusieurs itinéraires touristiques où ces fantastiques monuments architecturaux sont visités.

Pratiquement tous les châteaux du Bourgogne-franche-comte (et de toute la France), sont libres d'accès mais il faut payer un billet d'entrée. Sur ce site, nous essayons de maintenir ces prix à jour pour votre information, ainsi que si vous avez besoin d'une réservation préalable en période de forte affluence.

Étant donné que les prix et les horaires peuvent changer sans nous laisser le temps de les mettre à jour, pour connaître les données exactes, vous pouvez :

Description (de l'entrée Wikipedia)

Le château du Terreau est situé sur la commune de Verosvres en Saône-et-Loire, au pied de la colline sur laquelle se trouve le bourg.Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 28 décembre 1984.

Description

Cerné de fossés asséchés, la construction consiste en un corps de logis principal et deux ailes en retour d'équerre encadrant une cour. Couverts de toits à croupes, ces bâtiments comprennent un rez-de-chaussée, un étage percé de baies à linteau en arc segmentaire et un étage de comble éclairé par des lucarnes à pignon découvert. Celle qui se trouve au centre de la façade du corps principal donnant sur la cour d'honneur est inscrite entre deux pilastres supportant un fronton cintré et flanquée d'ailerons. La façade ouest est flanquée sur ses angles de deux tours rondes à base légèrement talutée, vestiges de l'ancienne forteresse. À la tour sud-ouest, est accolée une tourelle circulaire coiffée, comme elle, d'un toit conique. Une terrasse à balustrade, reliée au parc par un large pont de pierre, règne entre les deux tours.

Un pavillon du XIXe siècle, comprenant un sous-sol, deux étages carrés, un étage attique et un étage de comble sous un toit brisé est adossé à l'aile nord. Il est percé à l'est d'une haute porte-fenêtre en plein cintre donnant sur un balcon courbe à appui-corps en fer forgé.

L'ensemble est précédé, au centre d'une grille, d'un portail à piédroits en bossages surmontés de lions porteurs des armoiries des Thibaud de Noblet et des Saulx-Tavannes.

Le château, propriété privée, ne se visite pas.Le château du Terreau, ses dépendances, la chapelle, le portail, les douves et le pont, ainsi que le parc à la française, sa charmille et ses éléments architecturaux et décoratifs sont inscrits monument historique par arrêté du 28 décembre 1984.

Historique

La terre est tenue par la famille de Lespinasse au XIVe siècle, puis elle passe à Pierre Dubois d'Andelot en 1461 et à la fin du XVe siècle le fief échoit à Pierre Le Roux.

Le château est pillé en 1570 et en 1594 une nouvelle tour est construite. Au début du XVIIe siècle les Thibaud de Noblet succèdent aux descendants de Pierre Le Roux; ils garderont la seigneurie jusqu'à la fin de l'Ancien Régime. Claude-René de Thibaud de Noblet, baron des Prés, qui possède également le château de Thorigné-en-Charnie, effectue des transformations à partir de 1749.

Au XIXe siècle le château passe entre les mains de multiples propriétaires et au milieu du XIXe siècle Jean-François-Prosper de Villars, avocat à Mâcon, entreprend des travaux de restauration puis son fils procède à une rénovation complète à la fin du XIXe siècle. Au début du XXe siècle Lucien Villars, auteur d'une monographie sur le Terreau, lui succède puis monsieur Robert, son gendre, avocat à Paris, fils de l'amiral Robert.

Armoiries

Lespinasse : Écartelé, aux 1 et 4, d’or, au dauphin pâmé d’azur ; au 2, d’or, au gonfanon de gueules ; au 3, d’azur semé de fleurs de lys d’or, à la tour d’argent brochante. Sur le tout, fascé d’argent et de gueules de huit piècesThibaud de Noblet : Écartelé: aux 1 et 4, d'argent, au chevron d'azur, au chef du même (Thibaud); aux 2 et 3, d'azur, au sautoir alésé d'or (Noblet, marquis d'Anglure)

Notes et références

Bibliographie

Inventaire départemental, canton de Saint-Bonnet-de-Joux, de R. OURSEL (1973)Monographie de la commune de Verosvres, de L. VILLARS (1920)

Voir aussi

Liste des châteaux de Saône-et-Loire Portail des châteaux de France Portail des monuments historiques français Portail de Saône-et-Loire

Article extrait de l'onglet Wikipédia Château du Terreau. Tous les droits sur cet écrit appartiennent à ses auteurs sous la licence Creative Commons

Photos

Ajouter un avis et une vote

Be the first to review “Château du Terreau”

Qualité
Localisation
Service
Prix